Sabbats, Sorcellerie

LE SABBAT DE LITHA OU LA LUMIERE AU BOUT DU TUNNEL?

1-C’est quoi le sabbat de Litha?

Pour faire court, Litha se déroule pendant le solstice d’été, qui a lieu le 21 Juin cette année. C’est un évènement célébré depuis des temps immémoriaux, dans un grand nombre de contrées à travers le monde, car il correspond au moment où le pôle Nord est dans l’axe du Soleil.  Par conséquent, la France et plus globalement l’hémisphère Nord sont éclairés à fond les ballons : c ‘est la journée de l’année où la nuit est la plus courte et le jour le plus long ( le contraire de Yule qui se déroule  aux alentours du 21 Décembre).

Si vous souhaitez de plus amples informations à ce sujet, vous pouvez cliquer ici pour mater cette vidéo.

Comme je suis ultra bonne, voici également un petit calendrier non exhaustif des célébrations païennes tout au long de l’année ( histoire de vous repérer dans toutes ces dates).


Calendrier des sabbats (dates approximatives à vérifier chaque année):

  • 21-22 Décembre : solstice d’hiver, YULE. C’est le jour le plus court de l’année qui marque le retour de la lumière solaire et la fin de l’hiver.
  • 1er Février : IMBOLC. C’est le début du printemps (proche de la date de la Chandeleur).
  • 20-21 Mars : équinoxe du printemps, OSTARA.
  • 30 Avril-1er Mai : BELTANE. C’est le symbole de la fertilité et de la reproduction.
  • 20-21 Juin : solstice d’été, LITHA.
  • 1er Août : LUGNASAD. C’est la période des premières récoltes.
  • 22-23 Septembre : équinoxe d’automne, MABON.
  • 31 Octobre-1er Novembre : SAMHAIN. Marque un temps de réflexion sur l’année écoulée et permet de se souvenir des morts.

    D’habitude, ce calendrier est représenté sous la forme d’une roue, où l’on peut voir les 8 sabbats. Ils sont liés aux cycles de la nature, qui se renouvellent indéfiniment : cela  explique cette approche circulaire, à l’opposé de la linéarité dont nous avons l’habitude pour représenter le temps.

2-Le solstice d’été, une fête vieille de plusieurs millénaires.

Même s’ils n’avaient pas encore découvert Internet, nos ancêtres n’étaient pas totalement abrutis. N’oubliez pas que contrairement à nous, ils étaient extrêmement dépendants de la nature ( pour les récoltes, pour la lumière et la chaleur du Soleil) et qu’ils étaient donc de fins observateurs des variations météorologiques et des phénomènes astronomiques. De la Chine à l’Amérique, le Soleil a  été célébré et vénéré bien avant la naissance de Jésus Christ. En voici quelques exemples :

  • Je me doute que vous êtes déjà au courant, mais au passage, je rappelle qu’il existe un grand nombre de Dieux et de Déesses qui sont associés à notre étoile et que vous pouvez les invoquer lors de vos rituels. Pêle-mêle, je vous cite, Aine la déesse celtique du Soleil et du feu, Amaterasu la déesse japonaise du Soleil, Amon-Râ le dieu égyptien du Soleil ou encore Apollon le dieu gréco-romain de la guérison, de la musique et du Soleil. Evidemment, il y en a un tas d’autres à travers le monde.
  • C’est lui Amon-Râ?
  • Des lieux comme Stonehenge, en Angleterre, ont été construits il y a des millénaires pour accueillir le solstice d’été ( du moins c’est ce que les chercheurs supposent). Selon Wikipédia, c’est « un monument mégalithique composé d’un ensemble de structures circulaires concentriques » ( donc des pierres énormes disposées de façon circulaire).

En tout cas, la NASA le classe parmi les cinq observatoires les plus anciens au monde ( la classe). De nos jours, il accueille un festival qui peut réunir jusqu’à 20 000 personnes, lors des rituels annuels du 21 Juin. Je trouve que c’est un endroit inédit pour fêter Litha.

Petite vue de Stonehenge.

D’autres sites anciens ont été conçus pour s’aligner avec le solstice d’été. Des ensembles de mégalithes similaires à ceux de Stonehenge ont été retrouvés dans le désert égyptien, à Nabta Playa . Au Nouveau Mexique, en Egypte ou encore en Inde, de nombreuses constructions témoignent de l’intérêt de nos ancêtres pour notre astre solaire.

3-La signification du sabbat de Litha en sorcellerie.

Pour les sorciers et les sorcières, les sabbats sont un moyen de se reconnecter à notre environnement et de bénéficier de l’énergie des cycles de la nature, au lieu de les combattre. Ainsi en hiver, il faut accepter un certain ralentissement de notre rythme de vie et en tirer profit pour faire un bilan, se reposer et réfléchir à de nouveaux projets. A contrario, la force de Litha ( déjà amorcée par le sabbat précédent, Beltane ) nous pousse à nous bouger les fesses : la majorité des personnes font l’expérience d’un véritable regain de tonus. Litha est un bon moment pour se concentrer sur des objectifs tels que l’amour, la maternité, la fertilité, la santé, la créativité, l’abondance, le dynamisme ou bien la force.

Cette vitalité nouvelle se ressent dans tous les aspects de notre vie :

-les gens sortent enfin de chez eux, les terrasses de café sont remplies de monde qui picolent et/ou mangent après le boulot,

-le soleil disparaît après 21H, donc on se couche plus tard et on a plus de motivation pour faire un tas de trucs en fin de journée,

-on voit plus souvent nos potes et on prévoit plus de sorties,

-la saison des mariages commence ( et celle des plans cul rencontres aussi),

– la fatigue diminue un tant soit peu.

De nos jours, cela parait compliqué ( mais pas impossible) de danser autour d’un feu de joie en pleine nature, pour célébrer le solstice d’été comme nos ancêtres. Pour que vous puissiez concocter vos propres rituels, je vous donne quelques symboles souvent associés à Litha. Ma source d’informations provient comme d’habitude des éditions Danaé. Ecrit par Déborah Blake, le livre s’intitule « Litha. Rituels, Recettes et Traditions du Solstice d’Été ».

-Les couleurs :

-Blanc : purification, paix, vérité, guérison, divination.

-Jaune : créativité, intelligence, bonheur, volonté.

Or : énergie, prospérité, sagesse, réussite.

-Orange : créativité, courage, communication, énergie.

-Rouge : amour sexuel, désir, énergie, force, volonté, créativité.

-Vert : fertilité, abondance, prospérité, nouveaux départs.

Les plantes :

-Cannelle : amour, aptitude psychique, clairvoyance, divination, rêves.

-Gui : fertilité, guérison, amour, protection, force.

-Millepertuis : bonheur, force, guérison, protection.

-Romarin : amour, mémoire, protection, purification, sagesse.

Verveine : guérison, magie, pouvoir, protection, purification.

Les fleurs :

-Camomille : calme, harmonie, purification.

-Lavande : amour, guérison, paix, purification, sommeil.

-Reine des prés : amour, harmonie, paix.

Rose : amour, paix, protection, sexualité.

-Souci : guérison, paix, protection.

-Les cristaux, pierres et métaux : citrine, émeraude, jade, œil de tigre, cuivre, or…

Dans vos rêves…

4-Moi avant Litha : le BDR ( bout du rouleau les gars), la déchéance…

Vous avez déjà essayé d’être un zombie pendant plusieurs mois? Moi oui et c’est horrible : vous avez de l’énergie pour rien et tout geste ( même celui de se laver les cheveux ou de se brosser les dents) devient vite une corvée insurmontable. Je ne ferai donc pas le bilan du premier semestre de cette année, tellement j’ai été minable dans tous les domaines :

-épanouissement professionnel proche de 0,

-vie amoureuse et sociale quasi inexistante,

-créativité en berne ( la preuve est que je n’ai pas publié grand-chose sur mon blog pendant plusieurs mois),

-désertion de la salle de sport,

-alimentation composée en grande partie de glaces Häagen-Dazs et de pizzas,

-problèmes familiaux étouffants,

-physique négligé (je me lavais tous les jours, fallait pas m’en demander plus),

-manque de thunes, donc annulation de mes vacances d’été aux Etats-Unis…

J’avais envie d’écrire partout en grosses lettres : LA VIE C’EST DE LA MERDE.

Moi, ces six derniers mois…

Heureusement, mon come back s’est mis en branle progressivement début  Mai, et je suis persuadée que le retour du Soleil n’y est pas étranger. Je pense même à privilégier dans le futur, le mois de Février, pour partir prendre ma dose de soleil à l’étranger, plutôt que les traditionnels Juillet-Août.

En effet, même si j’ai toujours l’impression de crouler sous le poids des mauvaises nouvelles familiales et des déconvenues professionnelles et matérielles, j’ai tout de même bénéficié « d’un retour de la force » qui m’a permis de me reconnecter aux autres ( ça fait du bien de ressortir le week-end jusqu’à 7 heures du matin), de reprendre timidement le sport et l’écriture et de faire des projets pour cet été avec mes proches. Tant pis pour le reste. Je pars de loin, donc je ne suis pas trop exigeante.

Le naufrage de ma piètre existence s’est aussi ressenti dans ma « vie spirituelle » : je n’ai célébré aucun Sabbat depuis Imbolc et je recommence depuis seulement quelques semaines à étudier le tarot. La loose quoi. C’est pour cela qu’il me semble nécessaire de marquer le coup pour Litha, car j’ai besoin de ritualiser ce regain d’énergie, histoire de fixer par des rituels, mon intention d’agir pour sortir la tête de l’eau de façon durable. Je n’ai pas envie de continuer à subir comme une bolosse, mon année 2018.

5-Comment je compte fêter Litha?

Je n’aime pas quand les sabbats ont lieu en semaine, parce que je travaille et que par conséquent, j’ai moins de temps à accorder à leur célébration. La vie est une garce. Les pratiques couramment associées à Litha sont les feux de joie, les danses en cercle, la divination, la cueillette de plantes, les repas ou encore la communication avec les fées ( vous pouvez leur laisser quelques offrandes sur le rebord de votre fenêtre par exemple).

Pour ma part, je ne compte pas me faire arrêter par les flics parce que je vais danser autour d’un feu ou parce que j’aurais cueilli des plantes dans le jardin de mon voisin ( pourtant il mériterait que je lui pique des trucs ce vieux con). Je vais donc faire de petits rituels simples tout au long de ma journée.

  • Le matin.

Dans l’idéal, j’aimerais me lever une petite demi-heure à l’avance pour profiter de ma matinée et ainsi faire le tirage du tarot du soleil, proposé par Déborah Blake, dans son bouquin sur le sabbat de Litha. Il s’agit de tirer six cartes et de les disposer en cercle :

-1ère carte : c’est vous.

-2ème carte : votre situation actuelle ou votre question.

-3ème carte : les obstacles.

-4ème carte : les solutions.

-5ème carte : les conseils.

-6ème carte : le résultat.

  • Le midi.

Je pense cuisiner  mon déjeuner la veille . C’est le bon moment pour essayer de mettre plus de vert dans mon alimentation ( c’était une de mes résolutions de cette année et pour l’instant, c’est un échec). Mais je ne m’avoue pas vaincue. Les aliments qui sont à l’honneur pour Litha sont en grande partie des fruits et légumes ( citron, épinard, orange, tomate, raisin, pêche…), le miel, le fromage ou encore la cannelle. Je compte donc préparer une salade ( roquette, fraises, melon, parmesan…)  et un gâteau au miel.

  • Le soir.

Puisque c’est la fête de la musique, c’est une bonne occasion pour voir des amis, danser, boire un coup, bref décompresser. En ce qui concerne les boissons, c’est parfait pour ceux qui lèvent bien le coude car le vin, l’hydromel ou encore la bière sont recommandés pour fêter le solstice d’été.

Si vous recevez vos proches dans votre humble demeure, vous pouvez essayer de préparer  votre propre sangria. Pour ceux qui ne boivent pas d’alcool , le thé à la menthe ou la limonade peuvent faire l’affaire.

Avec alcool, la fête est plus folle!

En fin de soirée,  pourquoi ne pas tenter de petits rituels pour améliorer votre vie sentimentale, vous donner la force de gérer vos difficultés et vos projets, attirer l’abondance ou encore le bonheur? Vous pouvez ainsi préparer votre autel avec des bougies rouges et or, quelques marguerites, tout en diffusant du parfum à la rose dans votre logement. Ensuite, il est possible de fabriquer un petit pochon en tissu rouge, contenant du quartz rose et de la lavande, à placer sous votre oreiller pour attirer l’amour (ceci est un exemple de rituel parmi tant d’autres, il en revient à vous de créer celui qui vous convient le mieux).

Et vous, quels sont vos pratiques pour Litha?

C’est ici que je vous quitte.

Bisous!

3 thoughts on “LE SABBAT DE LITHA OU LA LUMIERE AU BOUT DU TUNNEL?

  1. Et une nouvelle porte !
    Je suis toujours fascinée de voir tous ces monuments alignés au solstice ! C’est si « magique »! la plupart des cathédrales que je visite le sont et bien sur Stonehenge! D’ailleurs, cela doit être fou de célébrer Litha là bas !

    Courage en tout cas pour ces mauvais moments à passer. Je ne sais pas où tu vis, mais à Paris il a fait tellement gris pendant plusieurs mois que je suis certaine que le soleil y est pour quelque chose dans l’amélioration du moral etc!

    De mon côté pas de célébration car je serais plusieurs jours en dehors de chez moi pour le travail et je crois que ce sera impossible de faire quelque chose cette année…

    1. Salut!
      Merci pour ton gentil message! C’est certain que le retour du soleil ( et la perspective des vacances!!!!!) aident à voir le verre à moitié plein!

      C’est vrai que moi aussi, je suis toujours surprise qu’autant de monuments et de constructions soient alignés au solstice ( même la grotte de Lascaux aurait peut être un lien avec le solstice d’été)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *