Cartomancie

MA RENCONTRE AVEC UNE CARTOMANCIENNE AU SALON DU ZEN A PARIS.

Ce week-end, je n’étais absolument pas partie dans l’optique de faire une enquête, mais une copine m’a appelée à l’arrache pour aller au salon du Zen, à l’espace Champerret, à Paris. Vous allez me demander, quel est le rapport entre la zénitude et les sujets que je traite dans « La sorcière enquête »? En fait, dans cet évènement, on pouvait croiser des stands de  bouffe bio,  de  réflexologie, de développement personnel ou, encore mieux pour moi, de divination. C’est là bas, que j’ai pu avoir ma première mini séance avec une tarologue. Comme quoi, tous les chemins me mènent au paranormal en ce moment. Pour information, le tarot de Marseille utilisé par la voyante ressemblait à ça :

Evidemment, l’entrée était gratos ( faut pas déconner). On pouvait trouver des places à imprimer un peu partout sur le net et ailleurs. Le truc chiant, c’est qu’il y avait du MONDE, TROP de MONDE et vous êtes TOUT sauf zen, lorsque vous vous frayez un chemin parmi la foule de participants. On crevait de chaud, tellement on était nombreux sur ce putain de site ( ah la merveilleuse chaleur humaine! ). Je vous assure, il y avait un tas d’autres personnes qui passaient leur temps à se plaindre, et pas uniquement des vieux ( vous pouviez entendre des « hou il fait chaud ! », « houh il fait chaud ! » à tous les coins de rues).

Voilà ce que j’ai ressenti. J’exagère à peine, je ne suis pas marseillaise.

Bref, revenons à l’essentiel. Pour pouvoir consulter notre tarologue sans payer, je peux vous dire qu’il y avait du monde. C’est sûr que du côté de sa collègue, qui s’occupait de la partie payante, on ne se bousculait pas au portillon. Donc, la vieille dame ( ça tombe bien, je préfère les vieux, c’est plus mystérieux)  donnait aux gens un post it, où elle indiquait l’heure à laquelle on devait repasser la voir, pour pouvoir bénéficier de ses lumières. Je suis passée à son stand vers 16 heures et elle m’a filé un rendez vous à 18H20. J’ai poireauté plus de deux heures, dans ce magnifique salon rempli de monde. C’est pas grave, ça m’a donné l’occasion de claquer un peu mon pognon en achetant ce bouquin, qui me faisait de l’œil depuis un moment.

M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ma chérie!

Après avoir survécu à l’attente, j’ai enfin eu ma séance divinatoire de personnalité. Clairement, la voyante faisait ça à la chaine, mais bon, c’était gratuit, alors fallait pas s’attendre à du haut de gamme. Ce fut mon premier tirage de carte avec une professionnelle de ma vie (le faire avec une copine bourrée en fin de soirée, qui a un jeu de tarot chez elle, et qui a lu vite fait la signification des arcanes sur Internet, cela ne compte pas).

Le principe était de tirer trois cartes. La vieille dame m’expliqua que la première concernait mes points positifs, la seconde mes points négatifs et la dernière symbolisait les conseils que l’on pouvait me donner en fonction de mes résultats.  L’atmosphère de la séance n’était pas du tout propice à la voyance. Aucun mystère, aucune intimité, mais juste le bruit d’un amas de personnes qui attendaient derrière moi. En tout, je pense que la séance a duré environ trois minutes.

Les vieux, ça fait vraiment plus mystérieux…

J’ai tiré les cartes suivantes : le Soleil, l’Arcane sans nom et l’Hermite.

Cette première carte traitait de mes points forts qui étaient selon la dame : mon amour de l’ordre et de la franchise ( quand j’ai acquiescé, elle a eu l’air rassurée) . Elle m’a dit que mon atout était d’être une personne solaire qui attirait grandement la sympathie des gens. J’avais envie d’hurler de rire. On m’a souvent reproché ma trop grande discrétion, souvent vue comme un défaut dans notre société. Tiens ça me fait penser à cet article qui est une ode à mes frères et sœurs introvertis : https://www.vice.com/fr/article/yv85xw/les-introvertis-vont-dominer-le-monde-932. En tout cas, cette carte est liée à la réussite et au bonheur, donc c’est plutôt pas mal.

 

 

 

 

Quand j’ai tiré la seconde carte, j’ai senti que ça puait du cul, parce qu’il y’avait un squelette dessus. En fait en rentrant chez moi, j’ai lu que c’était l’arcane de la mort, qui marque souvent une rupture avec l’ordre ancien puis une renaissance. Cela m’a rassuré, la voyante n’a pas omis de me dire par politesse que j’allais pas tarder à claquer. Elle m’a expliqué à propos de cette carte que mon point faible se situait dans des évènements du passé, qui avaient tendance à encombrer mon esprit et à m’empêcher d’avancer. Elle n’a pas tout à fait tort, mais en même temps, qui n’est pas suivi dans son présent par des casseroles datant de plusieurs années? Si ce n’était pas le cas, tous les psychomachins seraient au chômage.

 

 

 

 

Enfin, en parlant de psychologue, la troisième carte me conseillait d’en voir un, si je voulais me libérer des fantômes de mon passé. Apparemment, l’hermite symbolise la solitude, le recueillement, la réflexion, l’austérité et le vieillissement. Cool, ça m’a fait plaisir de venir.

 

 

 

 

 

 

Pour conclure, mon avis est que cette séance de tarologie, (bien qu’elle fut assez expéditive), m’a donné envie d’en faire des plus complètes, dans le but  d’avoir plus d’éléments à analyser. En tout cas, je trouve que c’est un art divinatoire d’une grande richesse d’interprétation et je pense qu’il faut des années de pratique pour pouvoir le maitriser. Il serait même intéressant d’interviewer un cartomancien qui pourrait nous fournir des informations croustillantes et nous initier à sa pratique. Affaire à suivre… C’est ici que je vous quitte.

Bisous!

3 thoughts on “MA RENCONTRE AVEC UNE CARTOMANCIENNE AU SALON DU ZEN A PARIS.

  1. Bonjour,

    Etant une habituée de ce salon, un petit conseil, il faut y aller le matin du premier jour. C’est vide de monde et il ne fait pas trop chaud. C’est parfait aussi pour acheter des jeux (oracles et tarots), principalement les dernières nouveautés, sans être harcelé par la foule (et accessoirement être certain de les avoir). Et puis pour certains, il est possible d’en acquérir avant leur date officielle de parution (ce qui, pour l’impatiente que je suis est plutôt pas mal). De plus, les personnes tenant les stands étant moins harcelés, sont beaucoup beaucoup beaucoup plus disponibles et détendus. Là, ça devient presque Zen.

    Je viens de découvrir ton blog via les favoris de la Lune Mauve et je l’adore ! J’ai hâte de découvrir tes nouveaux articles.

    Bonne journée !

  2. Salut Anna,

    Tu réponds pile poil à la question que je m’étais posée : est ce que c’était plus sympa le matin? C’est clair que l’année prochaine, je ferai l’effort de sortir ma vieille carcasse de mon lit plus tôt, pour pouvoir mieux profiter de ce salon. Merci du conseil en tout cas! En tout cas, je suis ravie que mes articles te plaisent, je n’ai pas beaucoup de recul sur ce que j’écris et tes encouragements me font vraiment plaisir!
    Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *