Spiritisme

QUI EST ALLAN KARDEC, LA STAR DU PERE LACHAISE ?

Si vous allez vous promener au cimetière du Père Lachaise à Paris, sachez qu’il y a une tombe qui doit retenir votre attention : celle d’Allan Kardec (elle est dans la 44ème division, si cela peut vous aider à vous repérer).

Sa sépulture, (qui ressemble à un dolmen), est l’une des plus fleuries du coin. Comment cela est-il possible, alors que ce type est quasi inconnu en France ? Hé ben, parce que l’expression populaire « nul n’est prophète dans son pays » n’a pas été inventée pour les chiens. En effet, Kardec est le créateur de la doctrine spirite qui compte encore des millions d’adeptes à travers le monde. Tout s’explique…

Pour la petite histoire, sachez qu’il existe une vieille légende en carton, qui provoque un afflux de bouquets vers la dernière demeure de cet homme. Kardec aurait été à l’origine d’un rituel, en donnant ces instructions : “Après ma mort, si vous passez me voir, posez la main sur la nuque de la statue qui surplombera ma tombe, puis faîtes un vœu. Si vous êtes exaucé, revenez avec des fleurs.”

Même s’il y de fortes chances pour que le « pape du spiritisme » (c’est un de ses surnoms) n’ai jamais prononcé ces mots, il y a pas mal de personnes qui appliquent ces consignes au pied de la lettre. Alors, si vous surprenez des gens qui posent leurs mains sur cette statue, avec un air de piété intense, ne riez pas trop fort, même si c’est difficile.

DE RIVAIL A KARDEC

1-     La vie de M Rivail

Allan Kardec est en quelque sorte un nom de scène. Pour de vrai, Allan Kardec s’appelle Hippolyte Léon Denizard Rivail. Il est né le 3 Octobre 1804, dans une famille de juristes (je garde le suspense, je vous donne sa date de mort à la fin). La première partie de sa vie n’est pas ce qui nous intéressera le plus ici.

Il s’agit seulement de noter, qu’il exercera la profession d’instituteur et qu’il va publier des ouvrages sur l’éducation. Il restera des traces de cette période de son existence, lorsqu’il fondera par la suite le spiritisme. En effet, en véritable pédagogue, il expliquera clairement les principes de la doctrine spirite : cela contribuera au succès de ses livres.

Le deuxième élément important est son mariage, avec une autre institutrice nommée Amélie Boudet, en 1832. Elle lui apportera une aide précieuse lorsqu’il se concentrera, à partir de 1855,  sur  l’étude des manifestations des Esprits.

Coucou je suis Hippolyte Léon Denizard Rivail alias Allan Kardec.

2-     M Rivail découvre le monde de l’invisible

En Mai 1855, (il a alors 51 ans), la vie de M Rivail va prendre un TOURNANT  INATTENDU (comme quoi, il n’est jamais trop tard pour changer de voie).  Il se laisse convaincre par un ami, d’aller voir son somnambule, qui est l’ancien terme pour désigner un médium (le nom médium sera popularisé plus tard par Allan Kardec lui-même).

A cette époque, le nouveau passe-temps qui fait fureur dans les salons mondains est de dialoguer avec les défunts, en faisant « tourner les tables ». Ce jour-là, il assiste à sa première séance de communication avec les morts, dans un appartement du faubourg Montmartre, à Paris. Il observe ainsi, de ses propres yeux, des phénomènes « paranormaux ».

Rapidement, il s’enthousiasme pour le sujet et il voulut  l’aborder de façon rationnelle. Cette nouvelle passion est plutôt cocasse lorsqu’on sait qu’il publia des ouvrages pédagogiques pour « débarrasser la jeunesse des multiples superstitions qui polluent les esprits juvéniles et malléables ». Mais, Kardec étudiera ce nouvel hobby comme une science. Réputé pour son esprit méthodique, il va alors, être régulièrement sollicité pour superviser des séances de spiritisme.

3-     La naissance de M Kardec, le pape du spiritisme

C’est pendant cette période, que M Rivail va devenir M Kardec.  Au cours de séances, où il dialogue avec les morts, il apprend qu’il a un Esprit protecteur nommé Zéphir. Ce dernier lui fit une révélation déterminante : « Nous nous sommes connus dans une lointaine incarnation. Nous étions ensemble dans les Gaules. Tu étais druide : tu te nommais Allan Kardec ». C’est ainsi que naquit Allan Kardec, le spirite.

Cette découverte tombe plutôt bien, car ainsi, il continuera à signer ses ouvrages pédagogiques du nom de Rivail (question de crédibilité).  Mais son œuvre spirite sera celle d’Allan Kardec. Pas fou le mec.

A la suite de tous ces évènements, il compila les résultats d’un nombre incalculable de notes, prises pendant des séances de spiritisme.  Il  interrogea les Esprits, en les interpellant sur des sujets de société (l’égalité, le mariage…)et des sujets plus philosophiques.  Puis, il prit un risque et publia à sa charge, le résultat de ses travaux. Son premier livre s’intitula  « Le livre des Esprits ». Ce fut le premier d’une longue série.  Par chance, ce bouquin fut un grand succès et favorisa la progression des idées spirites dans toutes les couches de la société.

ALLAN KARDEC, LE FONDATEUR D’UNE DOCTRINE

On peut dire qu’Allan Kardec débarque avec son spiritisme au bon endroit et au bon moment. En effet, en 1848, le spiritualisme moderne naît aux Etats-Unis  avec les sœurs Fox. Celles-ci auraient  dialogué avec un Esprit, qui leur répondait en frappant des  coups sur les murs de la maison. A partir du moment où cela est devenu un spectacle, on a utilisé des tables et des guéridons pour faire parler les morts.  C’était un amusement dans les salons mondains et même Victor Hugo s’adonna au  spiritualisme (il avait un petit faible pour l’écriture automatique, on ne se refait pas).

Rien de plus normal qu’une séance de spiritisme pour animer une soirée.

Le coup de maître de Kardec  a été de codifier ces pratiques et d’en faire une doctrine qu’on appela le spiritisme (le spiritualisme des débuts s’organise et devient le spiritisme). Voici quelques éléments se rapportant à la période spirite d’Allan Kardec :

1 – L’invention d’une doctrine : le spiritisme

Ceci est un bref résumé de la doctrine spirite d’Allan Kardec :

– La réincarnation est une des clefs du spiritisme. Ce principe l’a suivi jusque sur sa tombe, où il est inscrit : « Naitre, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi ». Ainsi, l’Esprit peut s’élever au cours de ses différentes vies.

-Il faut favoriser  la charité, la bienveillance et le détachement des choses matérielles. Il faut  bannir  l’égoïsme et l’orgueil.

-Il y a une hiérarchie des Esprits en fonction de ces valeurs.

-Le spiritisme a une partie pratique (les séances de communication avec l’au-delà) et une partie plus philosophique.

2- Un vocabulaire nouveau

Allan Kardec diffusa le terme de médium. Avant, on appelait ça un somnambule (ces somnambules étaient majoritairement  des femmes, dans un état proche de l’hypnose, dont le comportement laissait supposer un contact avec l’au-delà). Le médium est en quelque sorte l’appareil qui permet aux Esprits de communiquer avec les vivants.  Nous pouvons nous demander, si après tout ce temps passé avec les morts, M Kardec n’avait pas développé des capacités médiumniques. Peut être, mais il se contentait surtout, de retranscrire ce qu’il se passait durant les séances. Voilà.

Il fut aussi à l’origine de l’expression « esprit frappeur »,  désignant les coups que donnaient les défunts pour établir un dialogue avec les spirites  (avant on parlait de poltergeist).

3-Une véritable star

Allan Kardec était très demandé.  Il se murmure que Napoléon III en personne, le fit venir plusieurs fois aux Tuileries pour parler spiritisme. Mais l’Empereur, ne fut pas le seul à bénéficier de ses lumières. Grâce au succès de ses ouvrages, il devint également un conférencier à succès. Il  parcourut toute la France pour répandre la doctrine spirite.

Même Napoléon III et sa femme ont kiffé Allan Kardec.

Comme toutes les vedettes, il aura de nombreux détracteurs. L‘Eglise catholique, en 1861, fera bruler ses œuvres qui avaient été saisies à la frontière : l’Evêque de Barcelone les avait qualifiées d’hérétiques. En effet, les institutions catholiques n’apprécient pas le principe de la réincarnation qui est centrale dans le spiritisme. Ce qui est drôle, c’est que M Kardec ne s’opposait pas au catholicisme, il voulait juste le moderniser un peu. Quel petit naïf ! A ce qu’il parait, le pauvre Allan vit mal ces attaques,  surtout lorsqu’elles viennent de scientifiques : il pensait sincèrement avoir une approche méthodique et rigoureuse, lorsqu’il étudiait les manifestations des Esprits.

4-Une œuvre imposante

Ici, je vous donne seulement les ouvrages  de M Kardec ayant un lien avec le spiritisme (en tant que pédagogue, il a aussi publié beaucoup de livres sur  l’éducation) :

-« Le livre des Esprits » (1857)

-« Le livre des médiums » (1861)

-« L’Evangile selon le spiritisme » (1864)

-« Le Ciel et l’Enfer » (1865)

-« La Genèse selon le spiritisme » (1868)

-« Qu’est-ce que le spiritisme ? » introduction à la connaissance du monde invisible (1859)

– « Les œuvres posthumes d’Allan Kardec (recueil de textes inédits publiés après sa mort).

Il fonda également  en 1858, une  revue spirite qui existe encore de nos jours.

Un petit exemplaire d’époque de « La revue spirite ».

5-      Une mort banale

Il meurt en 1869 d’une rupture d’anévrisme pendant son déménagement. Lui qui aspirait à plus de calme dans sa vie, il fut servi.  Il laissa,  environ 600 000 fidèles en France et 1 million en Europe. Ce qui est plutôt pas mal. Comme quoi, on peut essayer de changer le monde, même après 50 ans.

ET MAINTENANT ?

Des traces du spiritisme d’Allan Kardec sont encore visibles de nos jours (même s’il est quasi inconnu en France car comme je l’ai dit plus haut «  Nul n’est prophète dans son propre pays). Cette longévité est liée au caractère universel de cette doctrine. En effet, les êtres humains ont des préoccupations communes, liées à l’appréhension de la mort:

la réincarnation  donne l’opportunité de s’améliorer et de tendre vers le bonheur (au lieu de  pourrir en Enfer pour l’éternité). Après notre décès, on continue d’exister.

– La communication avec les défunts cultive l’espoir de garder un lien avec les proches disparus. Un rêve vieux comme le monde.

En France, les séances de spiritisme se pratiquent toujours, mais les méthodes sont différentes de celles utilisées au 19ème siècle ; les tables tournantes ne sont plus en vogue de nos jours. La philosophie d’Allan Kardec n’a laissé que très peu de traces : les représentations actuelles que nous avons des Esprits viennent surtout de la culture de masse (par exemple avec des films comme « L’Exorciste »,  « Conjuring »…). Il existe cependant, quelques associations spirites ayant un faible rayonnement,  dont la plus visible est celle du Centre Spirite Lyonnais.

Selon la doctrine spirite, c’est peu probable qu’un Esprit puisse vous rendre comme ça.

Pourtant, il existe un pays qui n’a pas oublié Allan Kardec : le Brésil. Il y aurait vendu plus de 30 millions de livres. Là-bas, environ 4 millions de personnes se déclarent spirites, ce qui représente 2% de la population brésilienne. C’est mieux que rien.  Pour vous prouver que le Brésil est vraiment la nouvelle patrie d’Allan Kardec, voici quelques arguments supplémentaires :

– La psychiatrie se mêle au spiritisme dans certains hôpitaux qui traitent la désobsession (les psychiatres travaillent avec l’Esprit pour lui faire comprendre qu’il doit quitter un patient).

-Il existe des rues, des écoles et des collèges qui portent le nom d’Allan Kardec.

-On a vu des députés brésiliens lui dédier des séances de l’Assemblée Nationale.

-Une pièce de théâtre sur sa vie  fut jouée en 2009.

-Des timbres commémoratifs à son effigie ont été édités (pour le centenaire de sa mort par exemple).

C’est la classe à Dallas.

En France, que dalle. A part une belle tombe bien fleurie au cimetière du Père Lachaise !

C’est ici que je vous quitte.

Bisous!

PS : Si vous voulez approfondir le sujet et vous faire votre propre avis, voici les sources que j’ai utilisées :

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Kardec

https://parciparla.fr/allan-kardec-pere-lachaise-paris/

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article80

Et si vous avez le temps, ça dure à peu près 50 minutes : https://www.youtube.com/watch?v=_Q4gSPv06UU

Photo de la tombe d’Allan Kardec : CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=861505

 

 

 

4 thoughts on “QUI EST ALLAN KARDEC, LA STAR DU PERE LACHAISE ?

  1. Je ne connaissais pas du tout ce monsieur et pourtant je connais toutes les pratiques mentionnées dans ton article ! Merci pour cette découverte, ton article est très clair, bien écrit et documenté !

    1. Moi aussi j’ai fait le même constat que toi lorsque j’ai appris son existence il y a à peu près deux ans ! Le pauvre Kardec est tombé dans l’oubli en France alors qu’il y a eu des films à son sujet dans d’autres pays… Merci pour tous tes compliments!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *