Cartomancie

MES DEBUTS EN CARTOMANCIE : le tarot doré de Botticelli comme outil pour méditer sur sa vie.

Depuis quelques semaines, je suis devenue une apprentie tarologue : je passe mon temps libre à lire tout ce que je peux trouver sur le sujet. C’est pour cela que j’inaugure une nouvelle catégorie sur mon blog , qui sera consacrée à la cartomancie. Par conséquent, j’ai trouvé que cela pourrait être sympatoche de faire un article sur :

la relation que j’entretiens avec les cartes depuis mon enfance,

le premier jeu que j’ai acheté et la façon dont je l’utilise (sachant que pour l’instant, je m’en sers plus comme un outil de développement personnel que comme un instrument de divination).

1-Ma rencontre avec le tarot.

Depuis qu’une cartomancienne m’a fait un « tirage de personnalité » à l’arrache au mois d’Octobre 2017, j’ai eu envie de me mettre au tarot de Marseille.

En effet ma passion pour les cartes ne date pas d’hier : je me suis amusée dès l’âge de sept ou huit ans, à faire des jeux de réussites, ( où j’associais des paires), lorsque j’avais une question à poser, UNIQUEMENT avec ce jeu.

Le voilà!

Il ne servait qu’à cela et j’étais la seule à avoir le droit de le toucher. En effet, je ne voulais pas que les gens « brouillent mon énergie. Hé oui, ma tare vient de loin! Je répétais l’opération trois fois :

-si j’arrivais à associer toutes les paires deux fois, la réponse à ma question était positive,

-si je réussissais uniquement une fois sur les trois, cela voulait dire que l’issue serait négative.

Les cartes ne m’ont jamais bercé d’illusions : elles m’ont toujours dit que je ne serais jamais populaire à l’école et que je ne deviendrais jamais une star internationale ( je posais pourtant ces questions tous les ans, c’est triste).

En plus de cela, en allant chez ma mère pour Noël, j’ai retrouvé quelques pépites totalement oubliées : je possédais déjà il y a 20 ans, les arcanes majeurs que j’avais eus dans Télé 7 jours. J’avais aussi mis du carton pour solidifier un « magnifique » tarot façon Joconde, découpé dans un obscur magazine du type « Femme Actuelle » du mois de Janvier. C’était à coup sûr, une édition spéciale horoscope et divination ( comme tous les ans en fait, la preuve que c’est un truc qui intéresse le peuple).

Vous êtes jaloux, je parie…

2-Le tarot de Botticelli.

Comme j’ai voulu me mettre à la cartomancie, j’ai donc commencé à chercher un jeu (avec tous les arcanes cette fois ci, les mineurs et les majeurs). Après avoir fait pleins de recherches sur Internet, pour trouver celui qui me parlerait le plus, je me suis rendue compte que le choix était infini et que le travail sur les motifs des cartes était vraiment un art à part entière. J’en suis devenue fan, donc il n’est pas exclu que ma nouvelle obsession devienne la collection de tarots.

Comme j’aime bien tripoter les trucs avant de les acheter, je me suis rendue dans une micro-librairie ésotérique sur Paris, qui s’appelle la « Librairie du bonheur ». Je leur ai juste dit que je cherchais un jeu qui soit « joli » et qui respecte la structure du tarot de Marseille classique. J’ai pensé que pour débuter, cela serait plus facile pour moi de me baser sur des symboles qui me sont familiers.

Ils m’ont sorti plusieurs modèles dont « le Klimt », mais celui qui m’a vraiment tapé dans l’œil est le tarot doré de Botticelli. De toute façon, je pense que pour bien travailler avec des cartes, il faut avoir une certaine attirance pour elles, j’ai donc laissé parlé mon instinct. Mon porte monnaie n’a pas vraiment apprécié cette rencontre ( j’ai claqué environ 35 balles,) mais bon, c’est Noël après tout. Etant donné que nous somme en période de fête, je vous offre un petit échantillon de ces 78 arcanes qui sont de toute beauté.

Petite précision post publication : ce jeu est en fait un tarot mixte : il reprend les arcanes majeurs de la tradition de Marseille mais ces mineurs sont illustrés comme dans le Rider-Waite Smith. Si vous ne connaissez pas la différence entres ces deux jeux, faîtes comme moi et lisez cet article.

Pour pouvoir les interpréter, j’ai évidemment le « mode d’emploi », mais comme j’adooooore les livres, je me suis procurée deux bouquins :

-« La voie du tarot » de Alexandro Jodorowsky et Marianne Costa qui est conseillé sur tout un tas de sites et de blogs qui traitent de la cartomancie,

Ouvrage à utiliser pour le tarot de Marseille!

– « Tarot des archétypes aux symboles. Conseils et exercices pour développer son potentiel mystique » de Sarah Bartlett. Je le confesse, ma motivation première pour cet achat était sa mise en page, que je trouvais agréable pour travailler.

Pour lire les tarots Rider-Waite Smith !

A ce sujet, si vous avez des lectures à me conseiller, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!

3-Mon rapport au tarot : un outil de réflexion et de développement personnel.

Sachant que cette année, j’avais décidé de fêter Yule , c’était un moment propice pour faire un tirage de cartes. Je pense que je le ferais à tous les sabbats que je célèbrerai à l’avenir, parce que j’ai trouvé que c’était un bon moyen de réflexion pour prendre de bonnes résolutions.

En effet, j’ai été agréablement surprise de voir que la signification des cartes que j’avais tirées n’était pas à côté de la plaque. Le tarot me montrait même des choses qui ne me faisaient pas plaisir, mais qui étaient véridiques. Et ce fut aussi le cas, lorsque je me suis entrainée sur ma famille proche (oui j’ai pris des cobayes pour m’exercer).

Tirage passé, présent, futur.

Alors peut être qu’il existe un tas d’explications plus ou moins rationnelles à cela. Peut être qu’il y a une telle richesse d’interprétation dans les cartes, que ce qu’elles nous disent trouve forcément une place dans notre quotidien. Peut être qu’elles dégagent de l’énergie mystique qui nous attire vers elles de façon opportune lors du tirage. En fait, je n’en sais rien. C’est clair, qu’il serait intéressant que je me pense sur des études qui ont été faites sur ce sujet un de ces jours.

Si je continue à pratiquer le tarot, ma façon de l’envisager évoluera certainement. En tout cas, pour le moment, je n’arrive pas à croire en la divination pure. Cependant, OUI, j’avoue, j’aime me servir du tarot comme un outil de développement personnel et OUI, cela m’a permis de faire un point sur ma vie ( ce dont j’avais grand besoin en ce moment). Tant que cela me conviendra, je continuerai à l’utiliser de temps en temps pour réfléchir, me rappeler où sont mes priorités et trouver des réponses à mes questions.

Au lieu d’écouter un enregistrement audio, où un type me dit comment me relaxer, méditer et respirer, je préfère tirer les cartes une fois tous les quinze du mois, pour détendre la ficelle de mon string, me mettre dans un état propice à la réflexion et faire un point sur ma petite existence.

Et vous, comment utilisez-vous le tarot et lequel préférez-vous? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!

C’est ici que je vous quitte.

Bisous!

5 thoughts on “MES DEBUTS EN CARTOMANCIE : le tarot doré de Botticelli comme outil pour méditer sur sa vie.

  1. Bonjour !

    Je suis vraiment désolée pour le commentaire que je vais poster mais ton vendeur est malhonnête. Il t’a fait acheter un tarot qui n’est pas de la tradition du Marseille mais du Rider-Waite, voir au mieux un tarot mixte. De plus le livre de Sarah Bartlett ne traite pas du Marseille mais du Waite, donc s’il y a des significations des lames, il faut en tenir compte.

    Le premier conseil que je voudrais donner à tous les débutants qui choisissent leurs premiers livres ou jeux traduits de l’anglais, est de se méfier des traductions des éditeurs français. La plus part du temps bâclées, censurées et mélangeant pour le Tarot les noms des lames majeures entre le Rider-Waite et le Marseille (jeux ou livres d’ailleurs). Hors, ces deux traditions sont différentes et ont leurs propres significations, même s’il y a quelques similitudes. De plus, le Rider-Waite se détache des valeurs judéo-chrétienne et donc de celles qui étaient associées au Marseille. Un Hiérophante n’est pas un Pape et une Grande Prêtresse n’est pas une Papesse, par exemple. Ce n’est pas du tout la même philosophie entre ces deux traditions !

    Mon second conseil est de savoir reconnaître les différentes traditions :

    – Un Tarot de Marseille possède une Force en 11 et une Justice en 8, ses lames mineures n’ont que les symboles liées à sa suite (deniers pour la suite des deniers, épées pour épées etc.) avec un accompagnement végétal (pas obligatoire) et numérologique (pour le huit de bâtons, nous retrouverons huit bâtons etc.).

    – Un Tarot Rider-Waite possède une Force en 8 et une Justice en 11, ses lames mineures sont illustrées pour expliquer le sens de la lame. C’est le système le plus publié à ce jour avec beaucoup de variantes.

    – Un Tarot mixte peut comporter par exemple des majeures du Marseille (Force en 11 et Justice en 8) avec des mineures illustrées. Exemple : Deviant Moon Tarot

    J’oublie volontairement le troisième système le plus utilisé dans les Tarots qui est celui de Thot (moins usité cependant que les deux premiers mais tellement beau, pfffiou) et les jeux qui ont leur propre système.

    En tous les cas, désolée pour ce commentaire mais je me suis dit qu’il pourrait servir. En tous les cas, si tu as besoin d’informations ou tu as des questions, je suis à ta disposition.

    Bonne journée,
    Anna.

    1. Salut Anna!

      Noooooooooooonnnnnnn le vendeur m’aurait il dupé? Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il a été malhonnête ( le pauvre lol) mais c’est vrai qu’il n’a pas fait son boulot à fond. Pour moi, ce jeu est un jeu mixte : en effet, les arcanes mineurs sont illustrés comme dans la tradition du Rider Waite Smith mais au niveau des arcanes majeurs, il reste proche de la structure du tarot de marseille avec la force en 11 et la justice en 8, la première lame s’appelle toujours le bateleur, les figures religieuses sont toujours de la partie comme le Pape et la Papesse.
      Et c’est ce que je lui avais demandé : un jeu où les arcanes majeurs restaient proches du tarot de Marseille ( surtout au niveau des noms des majeurs). Après c’est vrai que cela aurait été cool qu’en tant que vendeur, il me donne plus d’infos mais bon c’est la vie.
      D’ailleurs pour ceux qui comme moi, veulent connaître la différence entre un tarot de marseille et un rider-waite, il y a ce lien qui me semble assez détaillé : http://www.le-chaudron-de-morrigann.com/blog/cartomancie/tarot-de-marseille-et-rider-waite-smith-tarot-comment-differencier-ces-deux-traditions-divinatoires.html
      Il y a même un tableau à la fin de cet article qui récapitule tous les éléments à prendre en compte.
      La question que ton commentaire soulève et que je trouve très intéressante est comment interpréter un tarot mixte ( sachant que cela doit être le cas d’un grand nombre de jeu? ). Comment fais-tu? Pour ma part, je pense qu’il faut faire comme on le sent, pour l’instant je souhaite rester proche du tarot de marseille et je pense que le jeu de Botticelli s’y prête même si les arcanes mineurs sont illustrés. Je pense que dans quelques temps, j’aurai envie de passer à des jeux où les personnages sont moins stéréotypés et plus représentatifs de notre société mais bon chaque chose en son temps!
      Et dernière chose : tu n’as pas à être désolé pour le commentaire que tu as mis car en fait j’ai aussi fait un blog pour que les gens puissent donner leur avis et compléter ce que je dis avec leurs propres connaissances. Donc vous pouvez vous lacher ( mais pas trop quand même hahahah).
      Bonnes fêtes de fin d’année à toi!

  2. Merci ! Je te souhaite une belle et merveilleuse année !
    Ouf, contente alors que mon commentaire ne choque pas, j’ai eu une peur bleue quand je l’ai posté !

    Au temps pour moi, si tu as demandé un mixte, il a bien répondu à ta demande. Il est vrai que dans l’idéal, une explication toute simple sur les différents types de traditions aurait été un plus, mais bon.

    Alors là, tu ne pouvais pas me faire autant plaisir que de citer Morrigann et son travail ! Tu peux y aller les yeux fermés. D’ailleurs, sur le Marseille, elle va animer un thé découverte (en gros, ce sont des rencontres autour d’un thé où l’on découvre des jeux sur un thème donné, c’est vraiment formateur, il y a un véritable échange entre les participants et Morrigann) à la fin du mois. Je vais y aller d’ailleurs. http://www.lesarcanesdemorrigann.com/agenda/thes-decouverte/la-construction-du-tarot-de-marseille.html

    La majorité des tarots vendus dans le monde sont des Rider-Waite avec plus ou moins de liberté selon les artistes. Le pourquoi du comment est un peu long en commentaire. Morrigann t’expliquera les raisons bien mieux que moi, si tu viens (et est mille fois mieux qualifiée que moi pour répondre à tes questions. Je suis un padawan dans l’apprentissage de la Force). Sinon, elle fait des cours particuliers aussi !

    C’est mon seul tarot mixte en ma possession. Le créateur du Deviant Moon Tarot s’est approprié les deux traditions pour faire son jeu, donc je me base sur son livret et ne tire qu’une carte par jour. Je ne me sens pas prête pour des tirages plus complexes. Sinon, dans tous les tarots que je possède, je vois comment d’une base fixe (Rider-Waite pour mon cas, mais je crois que je vais me pencher sur le Marseille quand je pourrais), il est possible d’étendre l’univers d’une lame. Ce n’est que maintenant que je comprend qu’avoir un cadre donne une immense liberté.

    Arf, avec les fêtes, je pense ne pas avoir compris le reste de ta réponse. Je tiens à m’excuser si je tape à côté.
    Tu fais comme tu le ressens, c’est juste que je trouve cela étrange de prendre des mineures du Rider-Waite et de leur donner des significations du Marseille. C’est bien ce que j’ai compris ? Si c’est ça, pour moi, c’est comme vouloir traduire une phrase en anglais avec un dictionnaire français/allemand, parce que l’anglais est une langue germanique. Oui, il y a des trucs en commun, mais ce sont des langues différentes. (J’ai vraiment l’impression que je n’ai pas compris, peux-tu m’expliquer ce que tu voulais dire ? La fatigue ne m’aide pas, désolée)

    Oh ! Mais je pense pouvoir t’aiguiller si tu cherches un tarot plus contemporain, il y en a des sympas. Ah la la, je pourrais en parler pendant des heures, mais mon commentaire est déjà trop long ! XD

    Bonne journée !
    Anna.

    1. Salut Anna!

      Le thé découverte a l’air sympa donc je m’y suis inscrite, je pense que je vais me coucher plus intelligente lorsque j’en ressortirai! On s’y croisera sûrement!
      Pour préciser ma réponse, je me demandais où piocher des informations si l’on voulait un peu compléter la notice fournie avec les cartes lorsque l’on possède un jeu mixte. C’est vrai qu’à la base, je voulais rester proche du Marseille parce que je me suis beaucoup concentrée sur les majeurs mais en fait je me rends compte comme tu l’as dit que je vais devoir chercher du coté de la tradition rider waite Smith pour les mineurs.
      Bisous!

  3. Salut !

    J’espère que tu apprécieras autant que moi ces thés découvertes. Oui, on s’y croisera sûrement.

    Si tu maîtrises l’anglais (même débutant), il existe beaucoup de ressources sur le Rider-Waite qui m’ont l’air toutes plus intéressantes les unes que les autres, cependant, comme mon niveau dans cette langue est déplorable, je n’ai aucun nom à te donner. Morrigann te répondra bien mieux que moi. Largement.

    Bisous et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *